Rechercher dans ce blog

mardi 9 septembre 2014

Je suis une petite fille...

Je suis une petite fille qui a joué à être sérieuse toute sa vie. 
Je croyais que je n'aimais pas jouer. Mais j'ai joué, j'ai joué ! J'ai joué et j'ai ri ! J'ai joué et j'ai gagné ! 

Je n'aimais pas jouer aux jeux des autres. Ils m'ennuyaient. Ne me donnaient pas envie de jouer, ces jeux. 
Le Monopoly ! Quel ennui ! Les échecs ? Quel idée ! Les dames ! Trop facile, personne n'aime plus y jouer, c'est trop peu un jeu, trop peu d'enjeu, pour eux. 

Moi, j'ai joué à des jeux collectifs, sans opposants, sans perdants, que des gagnants au bout ! 

J'ai joué à enseigner, à transmettre. J'ai joué à chanter en chorale, en chœur, en scène, avec pianistes, orchestres, co-choristes, acteurs et circassiens. J'ai joué. Personne n'a jamais gagné. J'ai joué à l'humanité heureuse de mes rêves. C'est le seul jeu auquel j'ai gagné !

Je peux bien m'en retourner, à m'amuser, maintenant que je suis, enfin, sortie de l'école. Et écrire. Encore un jeu sans gagnant, ni perdant. Juste des joueurs. Bonheur.



© 6M1 Simone Rinzler | 9 septembre 2014 - 
Lendemain de pot de retraite à la fac, pour remercier tous ceux qui ont bien voulu jouer avec moi à mon jeu préféré.