Rechercher dans ce blog

mardi 18 novembre 2014

Faudra-t-il un jour...

Faudra-t-il un jour
Faudra-t-il un jour
Que quelqu'un s'expose,
Et que quelqu'un ose

Ose proclamer,
Ose s'indigner !
Ose protéger,
Toutes ces pauvres filles ?

Toi, Nabilla, ou toi Lola Miette,
Toi Souricette ou Mauricette.

Faudra-t-il un jour
Un jour que ça cesse,
De s'indigner toujours
Contre celle qui montre ses fesses ?

Qui est son mac,
Oui, son maquereau ?
Tu sens l'arnaque
De tout l'réseau.

Faudra-t-il un jour,
Madame,
Faudra-t-il un jour,
Aider ces pauvres filles ?

Quel assaut, quel assaut
Contre ces petites filles,
Mal aimées, hébétées,
Sans amour depuis toujours.

Faudra-t-il un jour,
Mon âme,
Faudra-t-il un jour
Que tu exclames,
Madame ?

Elles n'ont pas d'asso,
Personne, personne,
Pour les protéger,
Ni rien, ni personne,
Pour les épargner.

Faudra-t-il un jour,
Madame,
Faudra-t-il un jour ?
Que ta fille déconne,
Madame ?

Pour que tu voies jour.

© Simone Rinzler | 18 novembre 2014 - Tous droits réservés 

En direct de L'Atelier de L'Espère-Luette