Rechercher dans ce blog

mercredi 12 novembre 2014

J'ai enfin lu et aimé "La Très Bouleversante Confession de l'homme qui a abattu le plus grand fils de pute que la terre ait porté" d'EmmanuelAdely, une lecture que je me réservais pour l'apprécier comme il se doit (et j'ai gagné le concours du titre le plus long, à défaut de jour le plus long, bien qu'il s'agisse d'armée américaine)

Une écriture qui fouette qui vibre qui bande qui chie dans son froc qui s'adrénaline sans point sans arrêt sans arrêt qui avance prête à l'attaque prête au combat affûtée comme un soldat enfiévrée éperdue bavarde crue réaliste sûre d'elle sûre d'aller

jusqu'au bout de la lutte pour l'écraser ce fils de pute ça tire ça pense ça chiale

ça chiale pas ça réfléchit pas 

ça pense à y aller tout de go droit devant dans ses godillots
ça gicle ça venge ça tire ça s'intimide ça se faufile ça s'insinue ça n'en finit pas ça court ça monte ça vole ça caracole ça s'agite 

ça a du mal avec la vie simple ça urge ça y va va va

vas vite crever ce fils de pute

ça s'appelle "La Très Bouleversante Confession de l'homme qui a abattu le plus grand fils de pute que la terre ait porté" c'est palpitant ce style te porte aussi vite que l'action et c'est une belle lecture chez Inculte de Emmanuel Adely.

À noter aussi la super couv' qui tire le livre à toi, le titre clair qui intrigue quand même et surtout le style adapté essoufflé essoufflant palpité palpitant époustouflé époustouflant flabbergastant 

Lire aussi et surtout la très belle note de lecture de Charybde 2, libraire indépendant mais non solitaire, à Librairie Charybde, 129, rue de Charenton, 75012 Paris, Métro Gare de Lyon :

http://www.charybde.fr/emmanuel-adely/la-tres-bouleversante-confession-de-l-homme-qui-a-abattu-le-plus-grand-fils-de-pute-que-la-terre-ait-porte