Rechercher dans ce blog

vendredi 14 novembre 2014

Pauvre petit s'en est allé... (Musique gaie, rythmée, interprétation jazzy, aux percus : claquements de doigts), inspiration rythmique "Il était trois petits enfants..." - La Légende de Saint Nicolas

Pauvre Petit
S'en est allé 
Dans la noirceur 
De son été.

Il s'est jeté, 
Il s'est jeté, 
Dans la froideur 
De l'hébeté.

Je n'ai pas su,
Je n'ai pas pu,
Le réfréner
Ou l'apaiser.
Pauvre Petit.
Pauvre Petit.
Pauvre Petit.
Pauvre Petit.

Pauvre Petit
S'en est allé 
Dans la noirceur 
De son été.

Il s'est jeté, 
Il s'est jeté, 
Dans la froideur 
De l'hébeté.

Tu n'as pas vu,
Tu n'as pas cru,
Qu'il irait juss..
Qu'à se chier d'ssus.

Tu n'as pas lu,
Dans ses yeux crus,
Sa haine mortelle 
Qui le tue.

Pauvre Petit
S'en est allé 
Dans la noirceur 
De son été.

Il s'est jeté, 
Il s'est jeté, 
Dans la froideur 
De l'hébeté.

Il s'est jeté, 
Il s'est jeté, 
Dans la froideur 
De l'hébeté.

Il s'est jeté, 
Il s'est jeté, 
Dans la froideur 
De l'hébeté.

[Ensemble Lead et Choeur]
T'es foutu !
Si Señor !

[Musique gaie, rythmée, interprétation jazzy, aux percus : claquements de doigts, inspiration rythmique "Il était trois petits enfants..." - La Légende de Saint Nicolas] en plus gai. Faut que ça tonitrue, que ça balance, que ça remue]

© Simone Rinzler | 14 novembre 2014 - Tous droits réservés 

Pauvre sourdingue
Pauvre sourdine,
T'as pas la zique,
Mais t'as l'déclic,
Alors vas-y,
Et clique et lique,

Et vas liker 
D'un coup de clic.

Clac !

Lààààààà... :
L'Atelier de L'Espère-Luette