Rechercher dans ce blog

mercredi 18 mars 2015

#MoocDQ3 Exo 2 20150317 : Improvisation

#MoocDQ3 Exo 2 20150317 : Improvisation

Tu n'as jamais eu le prix de camaraderie.   
Quand tu as grandi, il n'existait plus.  
Tu as lutté, lutté pour avoir le Prix d'Excellence.  
Tu ne l'as jamais eu, non plus.    

Tu as eu, tu as eu,  
Le Prix d'Honneur,  
Le Deuxième,   
Toujours le deuxième.    

Tu as cravaché,  
Avancé,   
Lutté,  
Rien.  

Toujours abonnée,  
Au Deux,  
Au rien,  
À l'accessit, au Trois.    

Tu a fait le choix du Multiple.  

Mais s'il avait existé,  
Le Prix de camaraderie,  
C'est sûr, c'est certain,  
Que tu l'aurais eu.    

C'est pour ça,  
C'est pour ça,  
Que tu veux écrire,  
Une Histoire d'"Amour en Amitié".    

Tu aimes la vie des groupes,  
Vivre, expérimenter,  
Jouir de la vie en communauté,  
De cette expérience qui te fait vibrer.    

Tu n'aimes pas la solitude,  
Même si, même si,  
Tu as appris à l'apprivoiser.  
Tu aimes la vie, la joie, les rires et l'amitié.    

Tu aimes l'amour aussi.  
L'amour t'a fait redécouvrir la joie de l'amitié.  
Les stages, aux champs, au chant,  
T'ont fait aimer la vie en communauté.   

Restreinte,  
Circonscrite,  
Dirigée,  
Et parfois, souvent, trop souvent, partie en sucette.   

Tu aimes,  
Tu aimes,  
La vie qui va,  
Dans les petites communautés d'affinités.   

Tu vois,  
Tu aimes,  
D'amitié,  
Des gens que tu n'aurais jamais abordé.  

Tu te départis de tes habitudes,  
De tes jugements à l'emporte-pièce,  
Tu compatis, tu comprends,  
Tu t'attendris.  

Tu ne reste pas fixée sur toi-même,  
Tu ne tournes pas en boucle,  
En rond, en cercle, en carré, en 3 D,  
Tu vis.   

Tu les fais vivre.    

Aussi.    

C'est chaque fois la même chose,   
Tu juges, tu aimes, tu méprises,  
Et puis, et puis,  
Tu apprends à connaître, reconnaître ton Autre.    

Ton roman patouillait,  
Te pesait,  
Ta méthode,  
Idiote, te retenait.  

Va donc,   
Stupide !  
Continue,  
Continue donc.  

Tu es sur la bonne voie.  
Abandonne, abandonne,  
Ce qui te pèse,  
Lâche  du lest.  

Tu vois bien que tu montes,    

En puissance.    

Que tu étais prête,  
Que tout était prêt,  
Tu n'avais que de,  
Il ne te suffisait que de,   

Te laisser aller.  
Te laisser faire,  
À l'atelier de ton écriture,   
Sur le Mooc, suivre les conseils, les conseil,  rien que les conseils.    

Allez, va, laisse-toi aller.    

Tu vas voir,  
Ça va aller.    

Va, va, petite sotte têtue que tu es...    

Tu te fais sourire, hein ?     

Tu es bien.   

Et toi ?  
Et toi ?  
Ça va bien ?  
Tu vas bien ?    

Tu as besoin d'aide ?  
De parler,  
De rire,  
De te confier ?   

Viens,  
Allez, viens.  
Fais pas ta mauvaise tête,  
Raconte-moi ce qui ne va pas.     

Viens voir Solange,  So Klein quoi !  
Tu sais, elle s'ennuie des fois.  
Elle rigole, elle rigole,  
Mais ce n'est pas toujours la fête.  

Viens au moins l'écouter.  
Elle avait si peu le droit de s'exprimer,  
Écoute-la,  
Écoute-la, te dis-je.  

Elle te fera parler,  
Elle sera là pour toi,  
Plus que pour elle,  
Elle te donnera, enfin, le sourire, le fou rire.  

Fin de l'exercice, directement, selon les conseils.  

Pari  
Tenu.  

Youpi !  
Youkaidi !     

C'est la joie dans ta chaumière.

© Simone Rinzler | 17 mars 2015 - Tous droits réservés