Rechercher dans ce blog

lundi 9 novembre 2015

3 #AA Anamnèse de l'amnésie : Elle aurait perdu quelque chose. Elle nesaurait pas quoi.

3 #AA Anamnèse de l'amnésie : Elle aurait perdu quelque chose. Elle ne saurait pas quoi.



Elle aurait perdu quelque chose. Elle ne saurait pas quoi. Elle chercherait ce qu'elle aurait perdu. Elle chercherait tout le jour, elle chercherait la nuit. Elle ne trouverait pas ce qu'elle avait perdu. Elle avait perdu quelque chose. Elle n'aimait pas perdre. Elle ne perdait jamais rien. Elle avait perdu quelque chose. 

Elle aurait perdu. Elle ne saurait quoi. Elle ne saurait où. Elle chercherait, chercherait, chercherait. Elle aurait perdu. Elle n'aurait trouvé que la perte. Elle aurait tout perdu, for la perte. 

Elle aurait perdu le mouvement. Elle aurait perdu la vie quotidienne. Elle aurait perdu la routine, les emmerdements, petits et grands. Elle aurait tout perdu en perdant le mouvement. Elle aurait tout perdu, sauf la perte.

Elle chercherait, elle chercherait. Elle ne trouverait que la perte. Juste la perte. Rien d'autre. Elle vivrait la perte. Elle vivrait avec la perte. Elle ne saurait pas ce qu'elle avait perdu. Elle aurait perdu.

Elle aurait perdu tout sauf la perte. Elle chercherait, ne trouverait que la perte.

Elle aurait perdu la tête, pas la perte. Elle chercherait ce qu'elle croirait avoir perdu.

Elle avait perdu. Elle ne savait ce qu'elle avait perdu. Elle cherchait. Elle cherchait. Elle ne trouvait que la perte.

Elle s'inquiétait de la perte d'elle ne savait quoi. Inquiète, elle cherchait. Dans le frigo. Dans le bureau, entre deux eaux.

Une angoisse la tenait. Elle pensait qu'elle avait perdu quelque chose.

Elle se levait, cherchait, même derrière les rideaux. Rien. Elle ne trouvait rien. Rien qui la rassure. Elle se rasseyait. Elle cherchait dans sa tête ce qu'elle aurait bien pu perdre. Elle ne trouvait rien. Rien qui la rassure. Rien qui puisse la guider dans sa recherche de la perte.

Était-ce objet ?

Elle se dit : 
- Petit a) Était-ce un objet ?
- Petit b) Était-ce un humain ?
- Petit c) Était-ce un animal ?

Elle pensa qu'elle avait perdu l'objet petit a. Elle pensa qu'elle avait perdu le sujet. Elle pensa qu'elle avait perdu quoi ? 

Elle pensa qu'elle ne pensait pas, qu'elle ne pensait plus. Elle chercha à penser. Elle était perdue dans son absence de pensée. Elle avait perdu la pensée. Elle pensa. Elle pensa. Elle se força à penser. Elle ne trouva pas le chemin de sa pensée. Elle avait perdu la pensée. Mutique, elle alliât du frigo au fauteuil, du fauteuil au frigo. Elle pensait encore à aller se vider aux toilettes. Elle pensa qu'un jour, elle n'y penserait plus. Incontinent, elle se leva. Elle se lava. Elle pensait encore à se laver. Elle ne pensait plus qu'à cela. Se laver. Se faire à manger. Chercher ce qu'elle avait perdu. Perdue dans ses pensées, l'œil vague, au loin, par-delà les rideaux. 

Un rideau recouvrait son corps. Le rideau de douche s'était décroché. Elle n'avait pas remarqué qu'elle se promenait nue, les hanches ceintes d'un rideau de douche déchiré. Elle avait perdu l'équilibre. Sa main avait machinalement agrippé le rideau mouillé. Elle avait perdu la notion du temps. Elle restait là, à  ne pas penser. Sauf à ce qu'elle avait perdu. Qu'elle ne savait pas. Qu'elle l'avait jamais eu.

Il la trouva là, le rideau à la main, assise sur le fauteuil, une mare à ses pieds, le regard perdu sur les rideaux de percale rouge. Elle se secoua. Le rideau venait de se décrocher. Elle venait de chuter dans la douche. Elle s'apprêtait à recoudre le rideau de douche. Dans l'instant étiré. Elle avait retrouvé quelque chose du monde. Il était là, devant elle, le rideau à la main, face aux rideaux de la fenêtre du jardin.

Elle avait perdu. Connaissance ?

Elle avait perdu quelque chose. Elle ne savait plus quoi.

© Simone Rinzler | 9-10 novembre 2015 - Tous droits réservés 

[Document de travail susceptible de subir des modifications]

Perdu quelque chose. Prière de le rapporter À L'Atelier de L'Espère-Luette