Rechercher dans ce blog

jeudi 17 décembre 2015

#CM 2 Carnets de musique : Écouter sa musique intérieure, la musique du bonheur...

#CM 2 Carnets de musique : Écouter sa musique intérieure, la musique du bonheur...

Écouter sa musique intérieure, la musique du bonheur.

Écrire en musicienne, en chanteuse confirmée, remplacer la voix éraillée du temps par la voix intériorisée du souffle reconquis, ne pas s'en lasser, s'en délecter, s'y adonner en mode grand majeur...

Écrire en musicienne, en chanteuse confirmée, remplacer la voix éraillée du temps par la voix intériorisée du souffle reconquis, ne pas s'en lasser, s'en délecter, s'y adonner en mode grand majeur.

Écouter sa voix intérieure, sa voie musicale, la composer comme sa propre symphonie, se laisser envoûter de son harmonie personnelle sans un regard, sans une oreille pour le brouhaha du monde terrifié par le chaos de la vie.

Faire place à la vie intérieure, au chant de ses harmoniques, les faire vibrer, résonner, s'en délecter, l'oreille interne affûtée.

Repérer les résonances, prêter attention aux notes qui se répondent, s'enrichissent, se complètent, entendre les harmoniques du désir et de l'amour comblé. S'y plonger, laisser sonner, résonner, réverbérer jusqu'à saturation du son. Laisser la musique filer, s'envoler, envelopper l'atmosphère douillette et profonde, penser la musique de l'intérieur sans partition aucune. Laisser chaque note s'épanouir, s'évanouir, préparer la prochaine, composer le subtil carillon léger du bonheur délié. S'envoler à tire d'ailes à la poursuite des cloches lointaines, oublier les acouphènes, les dompter, les maîtriser. Écouter sa musique intérieure, la musique du bonheur.

© Simone Rinzler | 17 décembre 2015 - Tous droits réservés 

La musique résonne À L'Atelier de L'Espère-Luette