Rechercher dans ce blog

samedi 30 janvier 2016

02 #Je #ÉveilDEssence : Je ne sais rien. Je ne sais même pas que je ne sais rien. Mais je sens que je sens. Je sens que je ressens.



02 #Je : Je ne sais rien. Je ne sais même pas que je ne sais rien. Mais je sens que je sens. Je sens que je ressens.

24-30 janvier 2016
Je ne sais rien.
Je ne sais même pas que je ne sais rien. Mais je sens que je sens. Je sens que je ressens.
Je sens l’air sur mon ¿¡corps, parfois. Je sens l’air sur mon ¿¡visage. L’air est chaud. Parfois, l’air est frais. Parfois, l’air souffle sur mon ¿¡visage. Je sens l’air sur mon ¿¡visage. Je ne sais pas que j’ai un ¿¡visage. Je sens l’air sur mon ¿¡visage. Je sens la chaleur et le froid sur mon ¿¡visage. Je sens l’air qui circule. Parfois. Ça me chatouille. C’est chaud. C’est agréable. C’est tout doux. C’est tout chaud. C’est rigolo. Ça souffle tout doucement. Ça chatouille.
Ça chatouille. Ça chatouille. Ça chatouille !
Ça chatouille délicatement. C’est tout chaud. Ça sent bon. Je suis bien. Ça me dérange. Ça m’étonne. Ça me dérange et ça m’étonne. Ça m’amuse. C’est rigolo. C’est gênant. Parfois. Et puis, c’est rigolo. Encore. Ça fait tout chaud. Ça fait tout bon. Ça fait tout doux. Mes ¿¡yeux se ferment doucement à chaque coup de ce petit vent. Ma ¿¡tête s’abaisse dans le creux de mes ¿¡épaules. Qui se soulèvent. Je sens le petit vent doux soulever mes ¿¡cheveux doucement. Je frémis de plaisir. C’est rigolo, ce petit vent. Ça souffle tout doucement. C’est tout doux. Ça me chatouille tout doucement. Mes ¿¡yeux se ferment à chaque coup de ce petit vent. Ma ¿¡tête se rentre dans mes ¿¡épaules. C’est rigolo. Ça me chatouille. Ça m’amuse. Je souris. Je ris. Je plisse les ¿¡yeux de doux plaisir. Je tourne la ¿¡tête. Je ne sais pas quel est ce petit vent. Ça me dérange. Ça m’amuse. Ça me chatouille. Ça me chatouille délicieusement. Vive le, vive le, vive le petit vent. Petit vent qui souffle sur mon ¿¡front.

Ça sent bon. Ça sent bon quand il y a ce petit vent. Ça sent bon le parfum, le savon, la souffline. Ça sent bon l’amour. Je ne sais pas ce que c’est que l’amour, mais je sais que ça sent bon. Ça sent bon tout le temps. Ça sent bon le café. Ça sent bon le frais. Ça sent bon le chaud. Ça sent bon la chaleur. Ça sent bon la douceur. Je ne sais pas le nom des odeurs. Ça sent bon le différent. Ça chatouille mes ¿¡narines. Ça sent bon quand c’est tout près. Ça sent bon le chaud. Ça sent bon le froid. Ça sent bon le douillet. Ça sent bon les gros câlins. Ça sent bon la douceur. Ça sent bon l’émerveillement. Ça sent. Ça. Ça. Ça. Ça sent bon tout le temps.
Ça, ça. Tout ça, je le sens.
Je le sens et je le sens.
Je le ressens.

© Simone Rinzler | 24-30 janvier 2016 - Tous droits réservés 
Ça sent ça À L'Atelier de L'Espère-Luette