Rechercher dans ce blog

samedi 9 avril 2016

20 #CPR Carnets de Petits Riens : Eh quoi ? Tous ces Petits Riens ? Tun'as donc Rien de plus Grand ? Si. Bien sûr que si ! Mais tu vois, ça,ça ne se partage pas. Ça se garde pour soi. Ça s'appelle l'intimité.

20 #CPR Carnets de Petits Riens : Eh quoi ? Tous ces Petits Riens ? Tu n'as donc Rien de plus Grand ? Si. Bien sûr que si ! Mais tu vois, ça, ça ne se partage pas. Ça se garde pour soi. Ça s'appelle l'intimité.


- Eh quoi ? Tous ces Petits Riens ? Tu n'as donc Rien de plus Grand ? 

- Si. Bien sûr que si ! Mais tu vois, ça, ça ne se partage pas. Ça se garde pour soi, ou pour ses amis, ses intimes, tu vois. Ça s'appelle l'intimité. Et l’intimité, ce n'est pas l’intime. C'est un peu difficile à expliquer, mais je vais te montrer.

Quand je te raconte Mes Petits Riens, c'est de l'intime. Ce sont Mes Petits Riens À Moi. Rien Qu'À Moi. Je peux en faire ce que j'en veux. Ce sont les miens, je ne les partage avec personne. J'en suis La Créatrice, La Matrice, La Mère. Ce sont Mes Enfants De Papier. Je peux en faire ce que j'en veux. Comme il me chante. Au gré de mes bons grés, oh gué !

Ils n'engagent personne d'autre, tu vois. 

Ils sont singuliers. 

Ce sont les miens. Mais je les offre en cadeau au vent qui passe. Ils prennent leur élan, courent, s'élancent, s'envolent et partent loin de moi, à la rencontre de Qui Sait Les Attraper. 

Ils ont une portée universelle car tout le monde, un jour ou l'autre, est susceptible de s'y retrouver. Cet intime-là contient une part d'universel, essentielle. Il n'y a Rien de personnel dans cet intime-là, même si ce sont mes Petits Riens À Moi Et Rien Qu’À moi. C'est le cadeau de ma vision de la vie, à un moment donné, fugace, fugitif, pérennisé par l'écriture.

C'est Une Bulle De Vie, Une Bulle de Fugacité, Un Petit Souffle De Vie À Partager, entre amis. Rien De plus. Rien De Moins.

Je m'envole et tu t'envoles avec moi. Un instant.

Puis nous reprenons nos vies. Séparées. Diverses. Multicolores. Si Différentes. Avec Ce Petit Point Commun. Ce Tout Petit Rien En Partage, l’histoire d'un instant passé ensemble, au loin. Une Fraternité de papier, d'encre et d'écrans. Pas une nouba à tout casser. Juste Un Petit Rien. Comme ça. L'Air De Rien. Parce que C'Est Bien, Ça Fait Du Bien.

Un Petit Clin D'Œil Entre Humains. Un Signe de Reconnaissance. 

Toi Et Moi, on est bien pareils, malgré nos différences. 
 Quelque chose nous lie, nous retient, nous maintient. 
Ensemble.

L'intimité, ce serait de parler de ma vie, de celle de ma famille, de mes amis, de mes anciens ennemis, même, ces Moins Que Rien ! Voire ! Je l'ai déjà fait. En partie. Très mince partie. 

Je ne le fais plus. Que par Petites Touches De Rien. Il N'En Faut Pas Plus. Ça suffit bien. Pour Toi, comme pour Moi.

Personne n'a besoin de Rien De Plus Que De Petits Rien, ici, en ce moment. Pour les Grands, Moyens, c'est ailleurs que tu les trouveras. Pas chez Moi. Pas Ici. Pour l'instant. 

Je Suis La Femme D'Une Seule Passion À La Fois. Je cultive Les Petit Riens comme j'ai cultivé la musique, le langage, à fond, jusqu'aux tréfonds. Je m'en embaume, m'y roule et m'y prélasse. Sans Fin.

Pardonne-moi. Je n'y peux Rien. 

En ce moment, j'élève Mes Petits Bouts De Riens. 
Pour le reste, tu devines bien ou tu n'imagines Rien. 
Qu'importe.

L'essentiel, c'est que nous soyons bien avec Ces Petits Riens.

Je Trouve Ça Bien. 

Ça Me Va Bien.

Au Teint.

© Simone Rinzler | 9 avril 2016 - Tous droits réservés 

Les Petits Riens de L'Intime s'envolent À L'Atelier de L'Espère-Luette